Que faire en cas d’intrusion ?

Que faire en cas d’intrusion ?

Que faire en cas d’intrusion ?

Selon le Procureur de la République de Grenoble, le nombre de cambriolage a augmenté de 9,45% (3229) en 2014 dans sa ville*.

Avec des chiffres aussi alarmants, il est important de savoir comment réagir lorsque l’on est la victime d’un cambriolage. En effet, que faire lorsque son domicile et par là même occasion, son intimité, ont été attaqués ?

Moments traumatisants et souvent difficile à vivre mais à l’occasion desquels il faut savoir se montrer réactif.

Voici un ensemble de conseils et bonnes pratiques qui pourront vous aider à proteger sa maison, proposés par votre serrurier à Grenoble, expert en la matière.

Agir avec réactivité

  • Contactez les services de polices.

Cela peut paraitre banal, mais plus vite cela sera fait et plus vite vous aurez une chance de retrouver vos pertes. Par ailleurs, les différentes compagnies d’assurances demandent la plupart du temps une copie de votre dépôt de plaintes.

Prévoyez en donc plusieurs (2 minimum) copies pour votre assurance et celle de votre propriétaire dans le cas où vous êtes locataire.

  • Contactez l’assureur.

En effet, la loi (art. L. 113-2, al. 4 du Code des assurances) prévoit qu’à partir du moment où vous avez constaté l’infraction, vous disposez de 2 jours ouvrés pour déclarer le vol à votre assureur. Passé ce délai, celui-ci peut vous refuser sa garantie ou réduire le montant de vos indemnisations.

Pour la déclaration, nous vous conseillons d’appeler votre assurance dès constations de l’infraction afin de les mettre au courant puis de leur envoyer une lettre en recommandé avec accusé de réception. C’est la date d’envoi de votre lettre qui sera prise en compte dans le délai obligatoire. N’hésitez à faire figurer dans ce courrier vos coordonnées accompagnées de celles des témoins éventuels (voisins de palier, concierge, etc…) ainsi que vos numéros de contrat et la date où vous avez découvert le vol.

  • Estimez les pertes.

Il est en effet très important que vous rédigiez un document dressant l’état estimatif de vos pertes. Ce document, vous servira à faire valoir vos remboursements auprès de votre assureur.

Faites y figurer tous les éléments pouvant vous servir à prouver la valeur de vos pertes (factures, preuve d’achats, état notarié, photos, photocopie de relevé bancaire,…).
Là encore, la réactivité sera votre principale alliée.

  • Effectuez les réparations nécessaires.

Une fois les étapes précédentes suivies, il est nécessaire pour vous de sécuriser les lieux afin d’éviter un nouveau cambriolage. Si votre porte a été forcée, contactez un serrurier, si c’est votre fenêtre, contactez un vitrier. Demandez une facture pour les différents assureurs. Assurez-vous bien d’avoir mis celles-ci au courants avant tous travaux afin d’avoir leur aval ; il serait dommage d’effacer des preuves qui pourraient leur servir.

Se prémunir d’éventuelles nouvelles intrusions.

  • Laissez éventuellement fonctionner un poste de radio ou bien laissez une ou deux lampes allumées, de préférence raccordées à une minuterie les faisant fonctionner à la tombée de la nuit si vous êtes amené à voyager.
  • Ne laissez pas de message écrit sur votre porte ou sur votre boîte aux lettres.
  • Ne cachez pas vos clés sous votre paillasson ! Les endroits habituels types pots de fleurs et boîte aux lettres sont les premiers visités.
  • N’hésitez pas à investir dans une porte blindée, ou moins onéreux et tout aussi efficace, dans la clé brevetée.

Un cambriolage est une expérience désagréable mais avec ces recommandations proposées par votre expert en dépannage serrurerie de Grenoble, vous serez mieux préparer si d’aventure vous deviez un jour en être la victime.

*source (republicains38.fr/grenoble-la-delinquance-explose-selon-le-procureur-de-la-republique/).